Pas de transition écologique au Québec sans indépendance

Projet Trans Mountain: les infrastructures sont de juridiction fédérale. Compétence fédérale en vertu de la Constitution dit la ministre. Donc…

” Ottawa – La ministre fédérale de l’Environnement a rappelé à son homologue de la Colombie-Britannique que les infrastructures interprovinciales, comme les oléoducs, sont de compétence fédérale en vertu de la Constitution, et que les provinces ne peuvent s’interposer “.

En vertu des pouvoirs constitutionnels! Cela vaut en Colombie-Britannique pour le projet Trans Mountain. Qu’on se le tienne pour dit, le Québec est dans la même situation, ce qui veut dire que le transport de pétrole et de gaz par pipelines, par trains ou par navires méthaniers, nous sommes complètement dépendants du gouvernement fédéral.

Le défi écologique est la nouvelle ligne d’affrontement avec le fédéralisme canadien et les lobbies des multinationales qui ont bien l’affaire en mains. La seule alternative crédible pour réaliser l’indépendance du Québec est aujourd’hui du côté de l’urgence écologique. Une de clés est le contrôle de nos moyens de transport : a) le transport ferroviaire (le transport des matières dangereuses et la tragédie du Lac-Mégantic, un lourd épisode) ; b) le transport maritime (les méthaniers) ; c) le transport par pipelines.

 

Le projet Trans Mountain devra aller de l’avant

Le projet Trans Mountain devra aller de l’avant

www.ledevoir.com

 

Louis Favreau

À propos de Louis Favreau

Louis Favreau, sociologue et directeur de la Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC-UQO), organisateur communautaire engagé dans le développement du mouvement communautaire de la fin des années 60 jusqu’à aujourd’hui. Également engagé dans une solidarité internationale de soutien à des organisations de pays du Sud (groupements paysans, coopératives, associations de femmes). Auteur de plusieurs ouvrages sur le développement communautaire, le syndicalisme, les coopératives, la transition écologique et la solidarité internationale.

Voir tous les articles de Louis Favreau

Laisser un commentaire