Les bigots de la gauche

Les bigots de la gauche

Les bigots de la gauche ..
féministe, inclusive, anti-raciste, anti-blanc et anti-nationaliste…
qui s’en prennent à tous les symboles linguistiques, littéraires, culturels, historiques et politiques du péché blanc…

Christian Rioux s’en donne de nouveau à coeur joie dans Le Devoir contre ce qu’il appelle les bigots de la gauche:

“Il faut se rendre à l’évidence: aux grenouilles de bénitier et autres punaises de sacristie, ont succédé les bigots du droit-de-l’hommisme et les tartuffes de la rectitude politique. La gauche libertaire se fait maintenant censeurs de la bien-pensance. Et ces bigots de gauche sont aussi bêtes et ignorants que les censeurs de droite”

Rioux confirme ainsi son statut d’hérétique et de pestiféré pour cette gauche. Mais l’exagération provoque souvent le retour du balancier. C’est une des phobies de notre époque “n’importe quoi” qui a perdu ses références. Ça va passer comme le reste, mais ce n’est pas une raison pour se laisser censurer.

Pour un Québécois, la censure, c’est la dernière des choses à essayer de nous vendre: on a trop connu ça.

Roméo Bouchard

À propos de Roméo Bouchard

A étudié en philosphie, histoire et sciences politiques, tour à tour professeur en philosophie et communication à Jonquière, Montréal et Rivière-du-Loup, journaliste à la pige et à la CSN, agriculteur biologique et agent de développement local et régional à Saint-Germain-de-Kamouraska, co-fondateur de l’Union paysanne, de la Coalition pour un Québec des Régions et de la Coalition SOS-Pronovost, auteur de plusieurs ouvrages sur l’agriculture paysanne, le développement et l’autonomie des régions, les enjeux écologiques et la démocratie.

Voir tous les articles de Roméo Bouchard

Laisser un commentaire