Lettre ouverte à M. Guy Cormier : Desjardins doit retrouver le sens de sa mission

M. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Monsieur,

J’apporte mon soutien aux propos de M. Luc Desjardins publiés dans l’édition du samedi 24 mars 2018 du quotidien Le Devoir. Membre de différentes caisses Desjardins depuis un demi-siècle, ayant siégé au conseil d’administration de l’une de ces caisses, toujours présent aux assemblées générales annuelles, je fais mien ce principe statuant que la personne doit primer le capital au sein d’une coopérative financière.

Le Mouvement Desjardins doit trouver en son sein une manière de maintenir sa présence dans toutes les régions du Québec . Il peut le faire en s’alliant aux municipalités ainsi qu’aux nombreuses autres coopératives existantes ou qui se créent afin de maintenir des services de proximité. Ainsi, la Fédération des caisses Desjardins pourrait nouer un partenariat avec la Coopérative de développement régional du Québec, dont les bureaux régionaux desservent tous les coins du Québec, pour mettre en commun les efforts permettant de créer des coopératives de solidarité offrant à des communautés plus isolées tant les services d’un dépanneur, d’une station-service, d’un comptoir postal que les services d’une caisse (et je ne parle pas seulement d’un guichet automatique). Le Mouvement Desjardins pourrait même innover en formant les employés de ces coopératives de solidarité pour prendre en charge certaines fonctions financières qui pourraient ainsi leur être déléguées. Desjardins pourrait même s’impliquer plus activement dans la gouvernance en nommant sur les conseils d’administration de ces coopératives de solidarité, dans des postes qui leur seraient réservés, des représentants du Mouvement Desjardins, plus à même ainsi de prendre le pouls des attentes et des besoins des communautés desservies. Il y a moyen de trouver des solutions imaginatives, si pour les héritiers de l’œuvre d’Alphonse Desjardins la personne passe avant le capital. Ce serait alors une manière plus coopérative de ristourner aux membres les surplus engrangés.

Coopérativement,

Pierre-Alain Cotnoir

Pierre-Alain Cotnoir

À propos de Pierre-Alain Cotnoir

Je me définis comme un coopérateur. Je suis présentement président de la Maison de la coopération du Montréal métropolitain coop de solidarité; président de la Coop de solidarité WEBTV ; je siège en tant qu’administrateur à la Fédération des coopératives d’habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM) et au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

Voir tous les articles de Pierre-Alain Cotnoir

Laisser un commentaire