Transition écologique et action communautaire de quartier

Lutte contre le dérèglement climatique et luttes sociales sont intimement liées dans l’action communautaire. Quelques conclusions d’une recherche-action dans un quartier de Montréal : en premier lieu, il faut dire qu’ « Il n’y aura pas de transition écologique sans une réflexion profonde sur ce qu’on veut comme modèle de société », affirme René Audet, titulaire de la Chaire de recherche sur la transition écologique de l’UQAM. De deux, « Les motivations pour lutter contre les changements climatiques ne sont donc pas nécessairement environnementales ». En fait elles sont davantage sociales. De trois, un des principaux défis demeurent « le temps disponible des citoyens » pour faire remonter l’action collective dans leur échelle de priorité. De quatre, développer un projet collectif favorise le sentiment de participer à quelque chose de plus grand que soit. Le projet devient alors à un moment donné un puissant moteur de mobilisation.

En d’autres termes, aménager une ruelle pour et par les familles d’un quartier, mobiliser pour des toits verts dans son quartier, avoir des jardins collectifs, une coopérative d’alimentation avec des fruits et des légumes frais et/ou un petit marché public…ce sont tous des gestes qui ont un impact sur la santé doublé d’un effet positif sur l’environnement. Mais c’est aussi, on l’oublie souvent, la découverte de la valeur et de la pertinence de l’action collective. Et tant qu’on n’a pas fait cette découverte, on a de la difficulté à comprendre la société dans laquelle on vit. La force d’inertie nous gagne car on se sent impuissant à changer les choses. Un projet collectif, si petit soit-il, réanime le sentiment d’utilité sociale.

Rebâtir la cohésion sociale par la transition écologique

Rebâtir la cohésion sociale par la transition écologique

www.ledevoir.com

Louis Favreau

À propos de Louis Favreau

Louis Favreau, sociologue et directeur de la Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC-UQO), organisateur communautaire engagé dans le développement du mouvement communautaire de la fin des années 60 jusqu’à aujourd’hui. Également engagé dans une solidarité internationale de soutien à des organisations de pays du Sud (groupements paysans, coopératives, associations de femmes). Auteur de plusieurs ouvrages sur le développement communautaire, le syndicalisme, les coopératives, la transition écologique et la solidarité internationale.

Voir tous les articles de Louis Favreau

Laisser un commentaire