Une transition écologique juste : syndicats et écolos sont de la partie

Les syndicats et des groupes écolos réunis à Montréal cette semaine. Pas un hasard ! Les élections sont pour bientôt. En effet les syndicats et des organisations communautaires ont ouvert le bal il y a quelques semaines avec quelques propositions-clés dans celle d’une transition verte sans pétrole. Et dernièrement voilà que 11 groupes d’écolos, comme on l’espérait, se sont avancés eux aussi avec une série de 23 propositions dont 3 ou 4 priorités liées au transport, à l’agriculture et au refus catégorique de restauration ou de construction d’infrastructures liées aux énergies fossiles (oléoducs…). Ces propositions sont accompagnées d’une trousse de mobilisation et d’une cible : les circonscriptions où l’écart entre les partis est mince.  Pas bête du tout! Un peu plus d’une vingtaine de celles-ci peuvent être identifiées sur la base d’un vote anticipé serré. C’est dans ces circonscriptions, que l’intervention de forces progressistes (syndicats des trois centrales, organisations communautaires et écolos) pourrait faire la différence. Sauront-elles le faire conjointement d’ici le 1er octobre !? C’est possible puisqu’ils tiennent un Sommet conjoint de deux jours cette semaine. À Montréal. Voir la vidéo qui suit produite par la FTQ. Une partie de la gauche citoyenne bouge dans cette direction. Et des signataires de notre manifeste organisateurs de notre rencontre de Montréal de jeudi dernier y seront.

Louis Favreau

À propos de Louis Favreau

Louis Favreau, sociologue et directeur de la Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC-UQO), organisateur communautaire engagé dans le développement du mouvement communautaire de la fin des années 60 jusqu’à aujourd’hui. Également engagé dans une solidarité internationale de soutien à des organisations de pays du Sud (groupements paysans, coopératives, associations de femmes). Auteur de plusieurs ouvrages sur le développement communautaire, le syndicalisme, les coopératives, la transition écologique et la solidarité internationale.

Voir tous les articles de Louis Favreau

Laisser un commentaire